"Louise Isabelle Alice NARDAL" est née  au début du siècle dernier le 21 juin 1900 au Lamentin (Martinique) et est décédée au début de ce siècle le 8 janvier 2000 à l'âge de 100 ans. Elle a épousé Théodore William dit Willem EDA-PIERRE le 27 juin 1931 à Fort-de-France et est la mère de deux enfants dont la célèbre cantatrice de renommée internationale Christiane EDA-PIERRE.

Ses parents sont Paul NARDAL, premier ingénieur noir qui devint directeur des « Ponts et Chaussées », ancêtres des « Travaux Publics » transformés pas la suite en Direction de l’Équipement (Il a construit le pont de l'Alma)  et Louise Marceline Mérope ACHILLE


Pendant toute son enfance et son adolescence, elle baigne, avec ses six sœurs, dans une atmosphère éclairée par la foi et la beauté intérieure, et surtout l'atmosphère musicale, grâce à son père, flûtiste et sa mère,  organiste.

A l'instar de sa sœur Paulette, elle a fortement marqué la vie musicale de la Martinique, d'autant que toutes deux l'ont fait dans le plus profond désintéressement, poussées uniquement par l'amour de la musique qu'elles avaient hérité de leurs parents. Son parcours est éloquent:

En tant que professeur d'éducation musicale au Lycée Schœlcher, elle crée (chose originale à l'époque) un chœur de garçons et un petit ensemble de flûtes à bec; tous deux se produisaient en public dans la cour du lycée. Elle a été également professeur de musique au Collège Perrinon. Plusieurs élèves la surnommaient à cette époque "Tante Alice".

Là ne s'arrêtait pas son activité musicale; avec sa sœur Paulette, elle créa le concours de la plus belle biguine, puis celui de la valse créole, de la mazurka et de la chanson satirique.

Ces événements se déroulaient au Théâtre Municipal et connurent un tel succès qu'ils devinrent une tradition.

Alice NARDAL, épouse EDA-PIERRE a été décorée de l'Ordre National du Mérite, des Palmes Académiques et de la Croix du Mérite et du Dévouement Français.

  En savoir plus sur Christiane EDA-PIERRE         Collège EDA-PIERRE au Morne Rouge